Accéder au contenu principal

Sélection

The Wine Chain

Nous avons réalisé la plus grande chaine de vin au Monde : une wine chain de 78600 Kilomètres. Nous sommes partis avec une bouteille de vin du premier vigneron visité, cette bouteille a été partagé avec le second vigneron, qui lui même nous a offert une seconde bouteille à partager avec le troisième vigneron, etc.

Pour retrouver l'article cliquer sur le nom du domaine et en cliquant ici pour avoir le trajet sur la carte du monde.
Les Arpents du Soleil le 18/07/2019 à Saint Pierre Sur dives (14), Normandie, France 
Le Château Vermont le 29/07/2019 à Targon (33), Bordeaux, FranceLes Vins Pierre Rougon le 01/08/2019 à Baumes de Venise (84), Vallée du Rhône, FranceLe Vignoble Cascina Ballarin le 03/08/2019, à La Morra, Piémont, ItalieLe domaine Palazzona Di Maggio le 14/08/2019 à Ozzano dell Emilia, Bologne, ItalieL'Azienda Agricole de Salvatore Magnoni, le 22/08/2019 à Rutino, Salerne, ItalieLa Kantina Kallmeti, le 26/08/2019 à Kallmet, Lezhë, AlbanieKokino Winery, le 02/09/2019 …

Quoi boire pour les fêtes ?


Les fêtes de fin d'année sont synonymes de repas raffinés et de moments conviviaux. Or quoi de plus convivial et raffiné que de servir le vin qui se mariera idéalement avec vos plats ?

Pour ne pas faire d'impair dans vos accords mets et vins, voici les mariages idéaux avec les "classiques" de Noël et de la saint Sylvestre.

Le secret d'un accord met et vin réussi est l'harmonie qui en résulte. Il faut que ni le plat ni le vin ne vienne supplanter l'autre. En revanche, il faut que l'acidité de l'un vienne équilibré la douceur de l'autre.

Voici les quelques principes qui vous aiderons à choisir vos vins (ou vos plats si vous avez déjà prévu vos vins) :
  • Si vous avez prévu plusieurs vins : les vins légers doivent précéder les vins plus structurés, tanniques ou chargés en alcool. La puissance du vin doit rivaliser avec l'expression du plat : un plat fin et raffiné sera accompagné d'un vin fin et raffiné (facile à retenir) et un plat plus expressif en saveur appréciera un vin plus corsé.
  •  La sauce ou l'accompagnement ont également leur importance. Une sauce au curry ou une sauce au poivre apporte une nuance au plat complètement différente dont il faudra tenir compte lors du choix du vin.
  •  A l'instar de la sauce, les épices et les herbes peuvent influencer le choix du vin. Des herbes fraîches préféreront un vin vif et sec alors que des herbes provençales séchées seront sublimées par un vin plus rond et plus gras.
  • La cuisson a aussi son importance ; une cuisson longue et douce (un mijoté par exemple) sera accompagnée d'un vin plus léger que si vous deviez choisir un vin pour une viande saisie ou grillée.
  • Peur de faire une erreur ? Choisissez l'harmonie de l'accord local. Le foie gras sera servi avec un vin blanc moelleux du sud ouest et des huîtres du bassin d'Arcachon seront servies avec un grave blanc de la région Bordelaise.

Cette théorie vous parait complexe ? Quelques idées pour accompagner les menus classiques des fêtes de fin d'année :
  • L'apéritif et les mises en bouche :
Quoi de mieux qu'un peu d'effervescence pour réveiller vos papilles ? Un crémant ou un champagne s’accommodera parfaitement avec les multiples mise en bouche. Feuilletés, tartinés ou verrines aux saveurs salées ou sucrées trouveront avec ce blanc effervescent le compagnon idéal du début de repas.
Budget modeste : crémant d'Alsace, vouvray
Budget confortable : champagne
  • Le saumon :
Le saumon, fumé ou non, a une chair grasse, ajouter un vin gras et opulent par dessus pourrait alourdir cet accord. Il faudra s'orienter vers un vin sec, vif avec une pointe d'acidité. Le sauvignon et chenin de Loire seront des bons compagnons du saumon, mais un riesling fera également l'affaire. Vous pouvez aussi continuer sur le champagne que vous avez servi précédemment.
Budget modeste : Muscadet, Alsace riesling
Budget confortable : Sancerre, Pouilly-fumé
  • Les huîtres :
Dans la mesure du possible, préférez l'accord local. Huîtres du bassin de Thau : un picpoul de Pinet. Huîtres du bassin d'Arcachon : un entre-deux-mers. Huîtres d'Oléron : un vin de Loire… Ces vins offrent une pointe de salinité qui rappelleront l'iode des huîtres, d'où qu'elles viennent.
Budget modeste : Picpoul de Pinet, Entre-deux-mers
Budget confortable : Chablis, Quincy
  • Crabe, homard :
Le homard et le crabe sont des crustacés des mers froides, il est conseillé d'accompagner leur chair ferme et fine, par des vins un peu plus gras ; que le soleil aura rendu plus opulent que les vins septentrionaux.
Budget modeste : Bordeaux blanc, Languedoc Blanc
Budget confortable : Châteauneuf du pape blanc, Condrieu
  • Langoustes, langoustines :
Crustacés qui préfèrent les mers chaudes, ces mets seront mis en valeur par des blancs vifs et plutôt jeunes. Le chardonnay sera un excellent partenaire, à l'instar du Limoux blanc, aux terroirs souvent sous estimés.
Budget modeste : Limoux blanc, Mâcon
Budget confortable : Chassagne-Montrachet
  • Le boudin blanc :
L'accompagnement et la sauce, primeront sur la discrétion du boudin blanc et sa texture douce et légère. Nature, avec des pommes, ou une sauce aux cèpes sachez distinguer l'acidité et l'épice de l'accompagnement pour affiner au mieux votre choix. Un vin léger avec une pointe d'acidité (rouge ou blanc) pour accompagner une purée de pomme de terre ou un rouge plus épicé pour une sauce aux champignons et au poivre.
Budget modeste : Alsace pinot noir, Saumur rouge 
Budget confortable : Bourgogne rouge, Saint-Nicolas de Bourgueil
  • Chapon farci :
La tendresse de la chair de cette volaille favorite de fin d'année, devra être accompagnée d'un vin souple et léger ou un vin plus puissant que les années auront adoucit. Cet accord n'est valable que si la farce reste fine et subtile (foie gras, marrons). Une farce plus corsée et plus épicée (abats, liqueurs) devra être soutenue par un vin plus chaleureux, comme un Croze-Hermitage ou un Bandol rouge.
Budget modeste : Chinon, Graves de Vayres
Budget confortable : un vieux bordeaux (+ de 10 ans), Mercurey
  • Gibier en sauce :
Le gibier, à poils ou à plumes, est caractérisé par une puissance aromatique de la viande. Les vins du Rhône avec des notes suaves et épicées seront parfaits. Tout comme la puissance tannique des grands bordeaux ou des vins du sud-ouest qui seront aussi les compagnons idéaux.
Budget modeste : Côtes du Rhône, Gaillac, Madiran
Budget confortable : Cornas, Saint-Joseph, Pauillac
  • Le fromage :
Si le réflexe traditionnel français est de servir un rouge tannique en fin de repas, il s'avère que ce choix est une hérésie pour les papilles. Le tanin assèche la bouche, à l'instar des fromages à pâtes molles comme le camembert et ne font pas bon ménage avec le côté salin des fromages persillés (roquefort) ou les fromages de chèvres. Essayez l'acidité d'un vin blanc de Loire avec un crottin de chèvres et soyez ébahi par le mariage d'un vin moelleux ou d'un porto avec la salinité du roquefort. Pensez aussi accord locaux, blanc de Loire et bûche de chèvre, un régal.
Et que dire un vin oxydé du jura avec un comté affiné.
Si mes arguments ne font pas le poids face à l'appel de la tradition, optez pour un pinot noir légèrement acidulé.
Enfin, si vous accompagnez le fromage d'une salade, attention à la vinaigrette, aigreur et vin n'ont jamais fait bon ménage, d'où l'étymologie de vin(-)aigre…
Budget modeste : Porto, Mont-Louis
Budget confortable : Maury, Château-Châlon
  • Foie gras :
La présence du foie gras à la fin du repas vous parait impromptue mais elle n'est pas involontaire. En effet, si la douceur du moelleux avec le velouté salé du foie gras se marient parfaitement ; le vin moelleux a l'inconvénient de rendre pâles les vins qui suivront. De plus la touche sucrée du vin sera une excellente transition vers le dessert. Si vous souhaitez conserver le foie gras en début de repas, accompagnez le d'un champagne.
Budget modeste : Bergerac Moelleux, Clairette du Languedoc
Budget confortable : Sauternes, Alsace Vendanges tardives
  • La bûche de Noël :
Le dessert : la note sucrée pour sortir du repas, jusque dans votre verre. C'est le moment parfait pour sortir une bouteille de vin liquoreux ou pour surprendre vos convives avec un vin doux naturel. Optez pour un vin rouge pour soutenir les arômes du cacao et un vin blanc pour accompagner la douceur des fruits, rouges ou jaunes…
Budget modeste : Banyuls, Coteaux du Layon
Budget confortable : un vieux porto, Sauternes

Bon appétit et joyeuses fêtes

Commentaires