Accéder au contenu principal

Sélection

The Wine Chain

Nous avons réalisé la plus grande chaine de vin au Monde : une wine chain de 78600 Kilomètres. Nous sommes partis avec une bouteille de vin du premier vigneron visité, cette bouteille a été partagé avec le second vigneron, qui lui même nous a offert une seconde bouteille à partager avec le troisième vigneron, etc.

Pour retrouver l'article cliquer sur le nom du domaine et en cliquant ici pour avoir le trajet sur la carte du monde.
Les Arpents du Soleil le 18/07/2019 à Saint Pierre Sur dives (14), Normandie, France 
Le Château Vermont le 29/07/2019 à Targon (33), Bordeaux, FranceLes Vins Pierre Rougon le 01/08/2019 à Baumes de Venise (84), Vallée du Rhône, FranceLe Vignoble Cascina Ballarin le 03/08/2019, à La Morra, Piémont, ItalieLe domaine Palazzona Di Maggio le 14/08/2019 à Ozzano dell Emilia, Bologne, ItalieL'Azienda Agricole de Salvatore Magnoni, le 22/08/2019 à Rutino, Salerne, ItalieLa Kantina Kallmeti, le 26/08/2019 à Kallmet, Lezhë, AlbanieKokino Winery, le 02/09/2019 …

Dieu Donné


Actuellement, nous logeons près d'un autre village viticole sud-africain reconnu : Franschhoek qui signifie "le village des français" en Afrikaans. Il tient son nom de son histoire, lorsque les huguenots Français fuyant les persécutions à la fin du XXVII siècle se sont installés dans cette vallée.



La curiosité du village est que de nombreux domaines et commerces arborent des patronymes francophones. C’est le cas des restaurants : «bouillabaisse», «le bon vivant», «la petite colombe», «Chamonix» ou «la petite ferme»... Mais aussi des domaines comme «allée bleue», «grande Provence», «la Bourgogne», «la châtaigne» ou «plaisir de merle».

Parmi ces domaines on trouve également « Dieu Donné », qui domine le village au Nord.
Avec des vignes situées à plus de 600 mètres d’altitude, le vignoble Dieu Donné est orienté Sud-ouest et offre non seulement une vue imprenable sur le village et la vallée, mais ses raisins profitent des rayons de soleil jusqu’aux derniers moments de la journée.


C’est ici que nous avons rendez-vous ce Jeudi pour déguster les vins du domaine.


Nous laissons la clientèle profiter du jardin au panorama somptueux et nous nous installons dans un salon tout aussi lumineux. C’est très chaleureux, on se sent presque comme à la maison, il y a une grande cheminée, de belles tables en bois, un lustre orné de grappes de raisins, et deux chats qui se prélassent sur le carrelage.


Marlize nous accueille avec le sourire et nous présente rapidement la maison et son histoire. Les influences sont clairement françaises, à l’instar de leur blason qui n’est autre qu’une croix de Lorraine sur un drapeau Français…
La cave produit 90000 bouteilles, toutes issues de grappes récoltées sur les parcelles du domaine. Plus de la moitié est vendue directement dans l’établissement à travers les dégustations et le restaurant. Le reste est vendu auprès des cavistes et restaurateurs, dont un dixième à l’export.


Nous commençons la dégustation par deux effervescents fabriqués selon la "méthode Cap Classique", c'est un équivalent de la méthode champenoise locale.
Le premier vin est un rosé. Un assemblage mi-merlot mi-chardonnay.
Le nez est framboise, et la bouche offre des fruits jaunes mûrs, de la fraise et de la framboise. La finale est minérale avec une légère amertume.

Le deuxième, un blanc de blancs 100% chardonnay. A un nez beurré et citronné, sa bouche est complexe avec des saveurs crémeuses (beurre, brioche) et du raisin frais. La finale est gourmande et malheureusement un peu courte. Dommage...

Nous passons aux vins tranquilles :


Le premier est un Sauvignon blanc 2019. Le nez est dominé par le citron vert et la pêche, une pêche généreuse et juteuse. En bouche le vin est frais et fruité, l’acidité est agréable et persistante.


Le second, 100% chardonnay 2019, est élevé sur lie, sans bois. Cela lui confère du gras tout en préservant les saveurs minérales du Chardonnay. Cette rondeur est dynamisée par une acidité qui lui apporte de la fraîcheur.


Le suivant est également un 100% chardonnay 2018, mais élevé pour moitié dans en barriques neuves en chêne français et pour l’autre moitié en barriques ayant déjà servi au millésime précédent. Évidemment, le bois est omniprésent, mais la vanille est délicate et s’accompagne de zestes citronnés et de fleurs blanches. Celui-ci n’est pas bâtonné ce qui allège la structure du vin.


Le rosé 2018. Si en France le mélange de vin rouge et de vin blanc est interdit pour faire du rosé (sauf en champagne), en Afrique du Sud, les assemblages de couleur sont autorisés. C’est le cas avec ce vin, 50% merlot, 50% chardonnay. La couleur est d’un orange tuilé dans la bouteille et s’éclaircit vers un saumon foncé une fois dans le verre. Le nez est complexe, il mélange des parfums de fraises, de melons et des arômes herbacés. La bouche est végétale, on retrouve à la fois des nuances de romarin et de menthe poivrée.


Le premier rouge (2018) est un assemblage de Cabernet Sauvignon (84%) et de Syrah.

Paradoxalement les arômes du syrah sont dominants : le vin est épicé et complexe. On sent les épices chaudes et le cacao, puis viennent en bouche des fruits noirs (cassis, mûres, prunes...). On peut également sentir du tabac blond. Ni Barbara ni moi ne sommes amateurs de cigares, mais nous imaginons bien ce vin comme le partenaire idéal d’un bon cubain !

Le syrah 2018, « Shiraz » comme on l’appelle ici, est élevé 16 mois en barriques américaines. Ses arômes de fruits noirs s’allient élégamment avec le poivre blanc et les fragrances de cuir. En bouche, le vin est corsé, avec des notes de poivron, de fruits noirs, des épices chaudes, du chocolat. Il s’ouvre sur des nuances d’olives noires.

Le merlot 2017 : cépage étendard de la maison Dieu Donné. Le vin est puissant, le cassis est très présent et les tannins le sont également. Il possède encore une belle acidité ce qui lui promet encore de belles années devant lui !


Le Cabernet Sauvignon 2017.

Chose curieuse pour un rouge, le nez propose des arômes crémeux (beurre) et de fruits rouges. En bouche, on ressent encore cette note de beurre, du cassis et de la mûre. Le tout nous évoque une délicieuse tarte à la mûre. La finale est chaleureuse (14 degrés).

Nous finissons la dégustation par les vins prestigieux, la gamme « the cross collection ». Nous changeons de verres pour l’occasion , un verre fin et délicat.

Le premier est un assemblage de Shiraz (95%) et de viognier, millésime 2015. Le vin est dans une bouteille lourde. Le nez offre des arômes de café torréfiés, de cuir et de fruits noirs. En bouche, on constate immédiatement le velouté du vin, côté arômes les fruits noirs bien mûrs (cassis/mûres) sont sublimés par du poivre blanc. La finale est gourmande et soyeuse. Un vrai coup de cœur !

Puis l’assemblage 2015 de merlot et de cabernet. Au nez, c’est un bouquet de violette et de vanille. La bouche offre une gourmandise de chocolat, de caramel brun et de poivre. Un vin réussi !


Les prix du domaine sont très corrects et le rapport prix/plaisir est vraiment bon ! Évidemment, ce plaisir est décuplé par la magnifique vue qu’offre le jardin. Ce fut une excellente découverte.

Commentaires

  1. Mais c’est que ça m’a l’air bon tout cela. Beaux commentaires pour des vins très réussis à priori. Les blancs ont l’air superbes...
    Vos carnets de dégustations vaudront leur pesant d’or à votre retour.
    Un Domaine qui vend 45000 cols sur la propriété est forcément une belle réussite
    Bises à tous les deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il nous permettent surtout de ne pas perdre la tête, avec tous ces terroirs différents !

      Supprimer

Publier un commentaire